[Fedora-trans-fr] A la pêche aux traducteurs...

Thomas Canniot mrtom at fedoraproject.org
Sun May 20 17:07:35 UTC 2007


Afin de tenter d'avoir plus de personnes participant à la traduction,
j'ai rédigé une petite news, qui a pour vocation d'être sur le site et
sur mon blog en l'occurrence. La voici : 

De la traduction de Fedora en français

La traduction de Fedora 7 s'est achevée il y a quelques jours déjà, et
le bilan semble plutôt mitigé de la part de l'équipe de traduction
francophone. Non pas que nous considérons ne pas avoir donné le
meilleur de nous même pour cette version, non pas que nous pensons
avoir mal traduis, ou laisser passer des erreurs dans nos traductions.

Mais parce que la tâche qui nous a occupé nous a demandé un
investissement personnel sans pareil. Le français que vous verrez sur
vos écrans pour Fedora 7, outre la traductions de gnome et des
programmes tiers, représente en tout et pour tout 15 000 chaînes. Une
chaîne peut être un mot dans un menu, une phrase dans un message
d'erreur, ou un paragraphe entier sur la description d'un composant.

Pourtant, au vu des effectifs disponibles pour la traduction de Fedora
7, c'est bel est bien 6000 chaînes qui étaient à la responsabilité
d'une personne. Vous l'aurez compris, nous étions « 2,5 » pour traduire
Fedora 7. Pourquoi ce chiffre ? Parce que personne ne fut disponible à
100%. Parce qu'il y a toujours eu des moments de latence, entre les
traductions, les relectures. Parce que personnes n'a comme objectif
dans la vie de se consacrer corps et âme à la traduction d'un système
d'exploitation. Et pourtant, nous avons du le faire, et nous nous
devons de saluer la performance, malgré les coups de pétard et le
découragement face à l'ampleur d'une telle tâche. Nous avons déjà
appelé à la contribution pour aider la traduction de Fedora. Nous avons
eu quelques réponses, mais aucunes des personnes qui se sont impliquées
ne sont plus actives aujourd'hui. L'heure est grave pourtant. Pas pour
Fedora 7, non, elle est déjà dans le dos des traducteurs. Mais pour
Fedora 8 et suivantes, car, à peine une version stable sortie, nous
devons déjà nous mettre à la tâche pour la suivante, sans pouvoir
garantir qu'elle ne soit traduite à 100%. D'ailleurs, aucune version de
Fedora ne fut traduite entièrement en français. Trouvez-vous cela
normal et cohérent, lorsque nous voyons la force de la communauté
francophone envers Fedora ? Personnellement, je ne l'explique pas.

Traduire est un travail ingrat, il faut bien le dire. Mais l'esprit
d'équipe, la bonne entente qui règne sur la liste de diffusion nous
permet de passer au dessus de cela. Une fois une traduction terminée,
nous savons qu'il y aura quelqu'un pour relire et commenter notre
travail. A cela il faut ajouter que, malgré les apparences, sans la
traduction, le logiciel libre ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui.
Il ne serait pas aussi répandu à travers le monde. Aucune entreprise de
logiciel propriétaire ne peut se targuer d'avoir des logiciels traduits
en 80 langues. Il en va donc de la survie de la communauté française de
Fedora. Sans une distribution forte d'une traduction parfaite, notre
communauté est vouée à se refermer sur elle-même avec son petit groupe
d'habitués, qui finirons, eux aussi, par partir un jour ou l'autre.

Dès lors, comment participer ? Il vous suffit de suivre la procédure de
cette page : http://fedoraproject.org/wiki/L10N/Join

SI vous avez des questions, vous pouvez nous contacter dans le fil de
cette news ou sur irc, sur le salon : #fedora-devel-fr (serveur :
irc.freenode.net)





Qu'en pensez-vous ?

Cheers

Thomas




More information about the trans-fr mailing list